Photographe pour votre mariage à Bordeaux

Photographe pour votre mariage à Bordeaux

photographe mariage bordeaux (2 sur 19) photographe mariage bordeaux (3 sur 19) photographe mariage bordeaux (4 sur 19) photographe mariage bordeaux (5 sur 19)

Si les photographes envisagent leur métier comme un but en soi, ce qui pourrait les orienter à valoriser leur « subjectivité », je pratique mon métier  en y développant surtout un épanouissement personnel, une façon de ce   connaitre, de trouver sa place.

photographe mariage bordeaux (6 sur 19)  photographe mariage bordeaux (8 sur 19) photographe mariage bordeaux (9 sur 19) photographe mariage bordeaux (10 sur 19) photographe mariage bordeaux (11 sur 19) photographe mariage bordeaux (12 sur 19)

Je reste dans la lucidité et garde l’audace de façon à demeurer  dans le dépassement  et la créativité indispensable à notre profession. Ma photographie n’a rien d’artificielle , elle tache de rester franche, sans interprétation ou manipulation….L’intensité des images est pour moi sans retouche, sans effets, parfois esthétisante, influencé peut être par mes gouts, ma culture …Zayas écrivait que la photographie n’est pas l’art mais que l’on peut en faire quelque chose d’artistique! Ont peut rechercher l’objectivité de la forme sans exprimer d’idée ou de sentiments préconçu…la photographie ne s’en tient pas au possibilité de l’appareil mais tache d’approcher nos sensibilités , l’important n’étant pas de photographier mais bien  de choisir quoi  et pour qui! L’idée même du reportage impose  la séquence  et rend nécessaire cette chronologie  « espace temps » ou les possibilités sont presque infinie et invite le spectateur  à des choix pas toujours évident et spontané! Le photographe professionnel  est un témoin qui montre un réel chargé de signification et d’émotion …Je reste convaincu que dans ce réel, l’imagination ou ce que l’on ne peux voir est ce qui détermine la force d’une photo.

photographe mariage bordeaux (13 sur 19)

Depuis longtemps nous faisons de l’art avec des débris, comme un collage, un rafistolage assemblage d’une réalités insuffisante à l »échelle même de notre mémoire. Je propose autre chose, une série d’inventaire de l’irréel, du furtif, des séquences de l’éphémère.

Un regard simple et directe pour un archéologue du présent, des reportages puissant et en mesure de vous apporter ce nouveaux langage nécessaire, indispensable et privilégié.

 

 

 

 

photographe mariage bordeaux (14 sur 19) photographe mariage bordeaux (15 sur 19) photographe mariage bordeaux (16 sur 19) photographe mariage bordeaux (17 sur 19) photographe mariage bordeaux (18 sur 19) photographe mariage bordeaux (19 sur 19) photographe mariage bordeaux (20 sur 19)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *