Maitre photographe

photographe-jean-charles REY (19 sur 21) photographe-jean-charles REY (21 sur 21) photographe-jean-charles REY (22 sur 21)

Maitre photographe

Edouard Boubat  n’a pas eut la notoriété  que son génie méritait! Mais je le crois très loin de ces considérations publique et parfois très mercantile. Ses photos, son œuvre m’ont touché puis profondément imprégné durant mes études puis  plus discrètement au quotidien.

20 ans plus tard, les enfants du monde sont dans chacun de mes reportages, les même que ceux photographié par mes maitres, seul leurs regards nous emplissent pour toujours  et à jamais, modeste témoignage de notre époque et d’un monde en continuel mutation.   Voici sa vision et ses écrits tellement vrai toujours bien en phase avec notre époque.

Je suis l’enfant qui rêva avec les cartes et les globes terrestres. Je suis le jeune homme qui voulut voir le monde, grâce à une baguette magique :  un appareil photographique ; qui m’ouvrit toutes les portes et m’invitait au voyage.

photographe-jean-charles REY (4 sur 21) photographe-jean-charles REY (9 sur 21)

Avec mon premier appareil, un Rollei ou l’on voit la vie dans un miroir , vie donc insaisissable. Mais ce qu’on appelle le monde m’intéressait moins que la rencontre avec l’autre , avec le vivant ; et les enfants sont entrés dans la photo de leurs propre mouvement, de leur propre jeu. Je n’ai jamais « fait » vraiment  de photos d’enfants ; ils sont entrés dans le champ ( la profondeur de champ de l’objectif). Je photographiai les nuages, le ciel de Montmartre, des arbres, mais ma première photo est bien « la petite fille aux feuille mortes » que je rencontrais au jardin du Luxembourg après la guerre.

photographe-jean-charles REY (2 sur 21) photographe-jean-charles REY (3 sur 21)

Je dis bien rencontrer car je n’ai jamais sus organiser, ni enfermer ma quête. je crois que l’imprévu donne plus de force et préserve le mystère. les enfants se posent devant le photographe d’occasions (occasions perdues ou saisies au vol). Ils se posent sans poser et s’envolent comme des oiseaux. Puis tout s’efface et rentre dans l’oubli.

Celui qui à vu l’instant s’efface aussi et le temps reprend son cours. Les petites filles aujourd’hui  sont  des femmes, des madame, l’une devient miss France, l’autre sort d’un roman, d’un tableau, d’un écran de cinéma. Ces enfants sortent d’une carte postale, d’un livre; il disent : « nous ne sommes pas seulement des images « . Nous sommes la vie, nous sommes l’éternel présent. » Les roses de ton jardin sont les mêmes qui émerveillaient le Chaldéen dans son jardin suspendu. L’enfant que tu portes dans tes bras est le même que celui que porta le prophète.

photographe-jean-charles REY (10 sur 21) photographe-jean-charles REY (6 sur 21) photographe-jean-charles REY (5 sur 21)

Et le photographe, lui, fait un peu la magie, il surprend les même gestes, les mêmes regards qui étaient déjà bien  là avant l’image, puisqu’il écrit avec la lumière.

« Ô très paisibles photographes ! « …

Et Rimbaud recevra un appareil à plaques en Abyssinie. L’exercice de la photographie nous révèle aussi nos incapacités et nos limites sévères. Le principal (ici, l’instant) ne procède pas de industries ni de nos calculs. C’est surtout la promesse de l’inattendu, du non-encore vu.

photographe-jean-charles REY (11 sur 21) photographe-jean-charles REY (16 sur 21) photographe-jean-charles REY (13 sur 21) photographe-jean-charles REY (15 sur 21)

Personne n’a vécu les cinq prochaines minutes. Personne ne sait encore ce que cette nouvelle journée nous offre.

Il est dit :  » Tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents et tu les as révélées aux enfants ». Il est dit « laissez venir à moi les petits enfants car le royaume des cieux est pour ceux qui leur ressemblent » (MATTHIEU, 19,14).

S’il n’est pas donné à l’homme de voir dieu, il peut cependant voir les enfants. Et moi ! Je me vois sur les épaules de mon père, on disait : « les épaulières ». Je revois mon fils sur mes épaules, et aujourd’hui  j’ai pris une photo de mon petit fils sur les épaules de mon fils.

Nous voyons Alice au pays des Merveilles avec les yeux de Lewis Carroll ; un grand joueur de temps. Le messager est en prison avant de commettre son forfait et le temps s’est arrêté par le chapelier fou : il est toujours 5 heures de l’après midi.

le joueur de temps sait qu’il n’y à pas de second instant. Le livre de l’instant est ouvert : les enfants tibétains sont perché sur leurs arbres gigantesque, les enfants des favelas de Bahia dessinent leurs mains sur le tableau noir, les enfants du Caire ramassent les ordures ; les enfants d’Afrique jouent au bord de l’océan. Les enfants de toutes les villes nous donnent un regard neuf. ils portent le soleil, ils portent la lumière, ils portent la photo.

EDOUARD BOUBAT juillet 1991

photographe mariage bordeaux (16 sur 19)

Un grand Monsieur écrivait sur un autre grand homme du siècle passé,  le 20 em est passé très vite, ces grand artistes nous ont laissé des témoignages que chacun peut encore admirer et dont nous devons librement nous inspirer. Ce texte introduisait « Mes chers enfants », un livre mémoire que je regarde très souvent avec la même nostalgie plaisir d’artiste simple et pourtant merveilleux, loin des strasse et des grandes idées « génial. »

 

 

Aristophane, rude et profond chef d’œuvre de l’image athénienne, quatre siècles avant J.-C s’est écrié dans les grenouilles: « je suis descendu chercher un poète. « et bien !J’avoue qu’une même inspiration m’a poussé à rejoindre dans le noble bistrot d’en bas, le photographe ailé Edouard Boubat, qui venait de m’être révélé, il y à quarante ans.

Il m’apparaissait qu’Edouard Boubat, son esprit sensible, provoquaient un rayonnement dégageant autant de lumière que de chaleur incarnat une belle notion qu’on pourrait appeler la grâce humaine, ou s’épanouissent, à la ville comme sur le terrain secret du papier, l’allégresse déchirée du dévouement, la générosité, l’invention.

Notre entrevue a confirmé le belle formule d’Edouard Herriot (vive Edourd !): « le vrai tombeau des morts, c’est le cœur des vivants. »Nous pensons cependant que l’âme du jeu renaitra toujours de ses cendres.

Elle ne cesse de couver chez les tempéraments ardents, ainsi celui de Boubat, qui par la voie la plus abrupte, celle de l’opiniâtreté dans la légèreté, nous confirme que l’attaque peut être une forme radieuse du comportement. Elle apparente chaque client à ce personnage mystique légendaire, aérien, que le poète Armand Robin , en un autre temps, appelait « l’invité des prairies ». Elle ouvre sous ses pas des aventures inspirées et incite à l’imagination. Or, le propre de cette dernière est de ce renouveler. L’art moderne tend à exploiter presque exclusivement la sensibilité sensorielle, d’addition des durées et de transformation par l’esprit. Il s’entend merveilleusement à exciter l’attention et use pour cela de tous les moyens tel , par exemple, d’intensités, contrastes, énigmes ou surprises. Ce que j’appelle « le grand art « ainsi que disait Paul valéry , c’est simplement l’art qui exige que toute les facultés  d’un homme s’y emploient, et que ses œuvres soient telles que toutes les facultés d’un autre soient invoquées et se doivent intéresser à les comprendre…. Edouard Boubat à fait mieux. Mais sa vocation la plus douce, la plus tendre, la plus chaude, le ramène en vérité à Lamartine, Verlaine, Victor Hugo. Ce dernier définissait la mélancolie comme « le bonheur d’être triste ». La nostalgie qui s’exprime au sens littéral du terme le mal du pays, c’est la tristesse par la joie, quand celle ci revêt les couleurs bouleversantes de la rétrospective , une joie déracinée.

Sans aller jusqu’a avancer que dans la nostalgie il y à noce, il nous semble que le bistrot brusquement artistique constitue un lieu privilégié pour l’évocation douce-amère des paradis perdus. Les consommateurs, les complices plutôt , y contractent soudain le superbe nom d’habitués. rien n’est plus pathétique qu’un habité contrarié dans ses habitudes, dont nul n’ignore qu’elles nous tissent une seconde nature. Aux détours de l’existence contemporaine qui tend à séparer les êtres , je sais donc des refuges ou le bonheur d’être ensemble demeure vivace.

C’est ici qu’on peut ouvrir le musé du cœur dessiné par les photographies d’Edouard Boubat. Quand l’émotion existe, cet artiste n’est pas loin, Sa façon de capter les sources profondes qui émanent des circonstances et des visages humains s’y accomplit pleinement. Il vous semblera d’abord que l’opérateur y regarde à deux fois : dans la vocation de son sujet, puis dans le talent qu’il apporte à le cadrer, à le susciter. De ce double regard pourrait naître quelque chose d’apprêté. La spontanéité d’Edouard Boubat fait, au contraire deux pierres, un coup.

Dis moi ce que tu photographie, je te dirais ce que tu es : cette transposition du veil adage nous permet d’affirmer   que dieu doit être assez satisfait quand sa créature devient un créateur. On peut penser qu’il n’a de cesse de l’aider en lui dispensant ces rayons de lumière que les peintres du Quattrocento ont mis des années à appeler sur la toile ou la fresque, à grand renfort de patientes commandes, d’échafaudages et d’ateliers. A ce véritable état de siège Edouard  Boubat substitue l’état de grâce . Chez lui, il n’y à rien que de surpris dans l’émerveillement de l’instant : l’expression « prendre en photo » prend ici tout son sens.

Sachons une fois pour toutes, que le sujet qu’il nous offre transforme moins que le regard d’Edouard.

La passion assez désespéré de fixer tout ce qui s’enfuit est naturelle à l’homme. La photographie, prise en de telle mains, satisfait cette exigence de capter un présent essentiellement mouvant pour le convertir en fragment d’éternité.

Grace à Edouard Boubat, c’est à l’image que l’appétit du public en appel aujourd’hui pour retenir la présence humaine.

A travers ses  appareils, les « grandes voix « qui se sont tues » remontent du silence, les repas de première communion ou chacun pousse la sienne sont coulés à jamais dans le marbre docile de la cire enregistreuse et, en un temps ou les écrits s’envolent facilement dans la sacoche de certains saute ruisseaux diplomatiques, une photo d’Edouard nous reste pour toujours.

 

 

ANTOINE BLONDIN

photographie Corse

photographe mariage corse (2 sur 14) photographe mariage corse (3 sur 14)photographe mariage corse (5 sur 14) photographe mariage corse (6 sur 14) photographe mariage corse (10 sur 14) photographe mariage corse (4 sur 14)

photographie Corse

Dans un voile d’amour et de simplicité, Chloé et Antoine ont célébré leur union sur l’Ile de beauté, la Corse, un endroit hors du temps et des turpitudes de notre monde! Depuis 5 ans ils partageaient déjà leur existence, mais ils ont décidé  » d’officialiser  » et de partager cette belle aventure avec tous leurs proches. Dans le tourbillon de l’existence, ils ont réussi à organiser un évènement grandiose, simple.

Les préparatifs ont eut lieu dans la maison familiale posé au milieu des oliviers centenaire puis nous sommes parti  à  Cargèse  http://www.cargese.net/  dite  « la Grecque » où  il ce sont dit oui à la mairie puis à l’Eglise catholique. Les chants corse ont accompagner avec ferveur une cérémonie simple et touchante.

La douceur de Juin pour ce marier, entourés de toute leurs familles, d’une tendresse et d’une gentillesse exceptionnel! A près les moments officiel, place à la fête! le décor était posé! Couchés de soleil paradisiaque sur une plage sublime niché dans une baie loin du monde. Les  amis (très nombreux) pratiquement tous musiciens avaient préparés le plus beau concert que l’on puisse imaginer! Une parenthèse de joie et d’énergie pur qui restera longtemps gravé dans les mémoires!

La robe de mariés était celle de sa maman…. le photographe qui à couvert cette évènement était un photographe concerné, engagé depuis 20 ans. Attiré par le grand reportage, mes formations seront autant scolaire qu’issue du terrain de la presse ou je m’oriente très  rapidement.

Mes engagements m’ont mené pratiquement sur tous les continents, 20 années de collaboration avec les agences de presse international ont déterminé  le photographe que je suis aujourd’hui

photographe mariage corse (7 sur 14) photographe mariage corse (8 sur 14) photographe mariage corse (9 sur 14) photographe mariage corse (13 sur 14) photographe mariage corse (14 sur 14) photographe mariage corse (15 sur 14)

 

 

La photographie perd son urgence

La photographie perd son urgence, perdant une de ces première fonction dans laquelle elle fut longtemps cantonné. Ce qui, par voie de conséquence lui permet de conquérir d’autre territoires déjà partiellement expérimenté épisodiquement.  L’image animé l’a supplanté depuis un bon moment par son instantanéité et ses mission informative et descriptive. La photographie ce transforme, interrogeant cette spécialité pour ensuite lui transmettre toute sa spécificité et son autonomie artistique.

Cette évolution coïncide parfaitement avec l’attention des artistes d’autre discipline comme les peintre et les sculpteurs qui investissent le réalisme de façon très différente.

la photographie qui nous identifie

la photographie qui nous identifie comme un peintre choisi son style , nous donnons à nos images une orientation ou nous choisissons également notre engagement. Même si les exigences  de l’industrialisation et du commerce donne priorité aux désirs du consommateur sur le créateur nous pouvons livrer des reportages qui restent engagé et parfois décalé. Ce même gout de l’image amène inévitablement au portrait, au photos de groupe, réalisé à l’occasion d’évènement ou de fête. L’intérêt s’étend bien entendu au reportage à proprement dit, à une évolution et un développement    qui nous rendra toujours plus curieux et nous emmèneras vers des horizons toujours plus larges.

Nous tachons d’avoir une audience toujours plus large dans une civilisation animé par la production ou le temps prend une valeur toute nouvelle, ressentir et capter son mouvement devient donc fondamental, relever la dimension de l’espace temps  est une notion  de conquête ou nous avons une conscience toujours plus aiguë de nos sensibilités.

 

 

Photographe pour votre mariage à Bordeaux

Photographe pour votre mariage à Bordeaux

photographe mariage bordeaux (2 sur 19) photographe mariage bordeaux (3 sur 19) photographe mariage bordeaux (4 sur 19) photographe mariage bordeaux (5 sur 19)

Si les photographes envisagent leur métier comme un but en soi, ce qui pourrait les orienter à valoriser leur « subjectivité », je pratique mon métier  en y développant surtout un épanouissement personnel, une façon de ce   connaitre, de trouver sa place.

photographe mariage bordeaux (6 sur 19)  photographe mariage bordeaux (8 sur 19) photographe mariage bordeaux (9 sur 19) photographe mariage bordeaux (10 sur 19) photographe mariage bordeaux (11 sur 19) photographe mariage bordeaux (12 sur 19)

Je reste dans la lucidité et garde l’audace de façon à demeurer  dans le dépassement  et la créativité indispensable à notre profession. Ma photographie n’a rien d’artificielle , elle tache de rester franche, sans interprétation ou manipulation….L’intensité des images est pour moi sans retouche, sans effets, parfois esthétisante, influencé peut être par mes gouts, ma culture …Zayas écrivait que la photographie n’est pas l’art mais que l’on peut en faire quelque chose d’artistique! Ont peut rechercher l’objectivité de la forme sans exprimer d’idée ou de sentiments préconçu…la photographie ne s’en tient pas au possibilité de l’appareil mais tache d’approcher nos sensibilités , l’important n’étant pas de photographier mais bien  de choisir quoi  et pour qui! L’idée même du reportage impose  la séquence  et rend nécessaire cette chronologie  « espace temps » ou les possibilités sont presque infinie et invite le spectateur  à des choix pas toujours évident et spontané! Le photographe professionnel  est un témoin qui montre un réel chargé de signification et d’émotion …Je reste convaincu que dans ce réel, l’imagination ou ce que l’on ne peux voir est ce qui détermine la force d’une photo.

photographe mariage bordeaux (13 sur 19)

Depuis longtemps nous faisons de l’art avec des débris, comme un collage, un rafistolage assemblage d’une réalités insuffisante à l »échelle même de notre mémoire. Je propose autre chose, une série d’inventaire de l’irréel, du furtif, des séquences de l’éphémère.

Un regard simple et directe pour un archéologue du présent, des reportages puissant et en mesure de vous apporter ce nouveaux langage nécessaire, indispensable et privilégié.

 

 

 

 

photographe mariage bordeaux (14 sur 19) photographe mariage bordeaux (15 sur 19) photographe mariage bordeaux (16 sur 19) photographe mariage bordeaux (17 sur 19) photographe mariage bordeaux (18 sur 19) photographe mariage bordeaux (19 sur 19) photographe mariage bordeaux (20 sur 19)

Votre photographe dans les alpes de haute provence

photographe mariage alpes haute provence (60 sur 69) photographe mariage alpes haute provence (59 sur 69) photographe mariage alpes haute provence (58 sur 69)

Votre photographe dans les alpes de haute Provence

 

Les Photographies de mariage sont malheureusement souvent la prestation que beaucoup négligent… Et pourtant! Une nouvelle tendance c’est clairement affirmé depuis quelques années. Beaucoup de photographes journaliste ont franchi le pas afin de  proposer leurs expériences dans le segment très particulier de la photographie de mariage. Mon expérience est issue de la grande presse international, 20 ans de journalisme et d’édition apporte une expertise nouvelle et déterminante pour de futur mariés en quête d’autre chose, une photographie capable de transcender les frontières d’une simple prestation, une photographie pouvant leur offrir l’émotion et l’intensité de leur histoire .

photographe mariage alpes haute provence (53 sur 69) photographe mariage alpes haute provence (52 sur 69) photographe mariage alpes haute provence (51 sur 69) photographe mariage alpes haute provence (50 sur 69)

Photographe de mariage également en haute Provence, c’est une histoire tissé ensemble dans une région d’exception! Mes reportage de mariage sont la quintessence d’une longue expérience du journalisme, de ce qu’il implique de spontanéité et de naturel; pas de poses pénible et ridicule, de photos artificiel et superficiel. Nous sommes dans l’authentique, capable de nous immerger dans l’évènement, de nous laisser submerger par la ferveur, l’émotion et la véritable « couleur » de vos âmes, de votre sensibilité. Vous retrouverez les moments traditionnel, les instants improbable, regards fugaces, sourire complices, larme discrète, saisi sur le vif. Je propose un véritable travail d’auteur grâce à une diversité d’expérience et la ressource intarissable d’une passion commune pour la photographie de reportage. Mon parti pris est lumineux, simple, celui de rester dans une restitution à « l’image de votre histoire », raconter, témoigner, loin du conventionnel, dépassant la simple prestation aux aptitudes très limité.

photographe mariage alpes haute provence (46 sur 69) photographe mariage alpes haute provence (47 sur 69) photographe mariage alpes haute provence (45 sur 69)

 

Ce « culte » du reportage nous ais enseigné par la pratique du journalisme, d’exigence et d’engagement impératifs. Les professionnels de l’image et de l’information nous imposes l’excellence, celle que nous vous offrons aujourd’hui est unique et  très sélective. Nos reportages à Paris ou à l’international donnent à ressentir, incarnant la sensation, l’émotion vive et intacte.

photographe mariage alpes haute provence (7 sur 69) photographe mariage alpes haute provence (6 sur 69) photographe mariage alpes haute provence (5 sur 69) photographe mariage alpes haute provence (4 sur 69) photographe mariage alpes haute provence (8 sur 69)

L’idée de ce que devrait être une véritable photographie!

De l’ensemble des possibilités de reproduction, la photographie parait aujourd’hui la plus simple, la plus impartial! Son apparition ne fut pas le fruit du hasard  et la connaissance que nous en avons désormais ne devrait pas nous interdire de la percevoir comme un moyen créatif, des technique d’auteur ou dite artistique! Regarder avec attention l’histoire de la photographie nous amènes à interpréter qu’elle est aussi la conclusion d’une suite ininterrompu de rêve et de désirs, qu’elle fait écho à des impératifs qu’elle à permis de surpasser! La photographie est donc pour ces inventeurs et ceux qui en usent, un certain aboutissement de nos recherches les plus intimes.

photographe mariage alpes haute provence (39 sur 69) photographe mariage alpes haute provence (38 sur 69) photographe mariage alpes haute provence (37 sur 69) photographe mariage alpes haute provence (36 sur 69)

Nous pourrions même avancer que la photographie possède une existence non fortuite, attaché aux impératifs d’une époque, d’instants historiques.

Ce moyen nous donnes les infinis possibilités de rendre permanent l’évanescent! l’opération est de faire plutôt que de voir mais l’une ne pourrait aller sans l’autre….

Nous rendons simultané et indissociable  ces deux choses, ce qui rend la photographie unique et tellement précieuse!

photographe mariage alpes haute provence (44 sur 69) photographe mariage alpes haute provence (43 sur 69) photographe mariage alpes haute provence (3 sur 69) photographe mariage alpes haute provence (2 sur 69)

L’histoire de la photographie est longtemps demeuré associé entièrement à la technique et à la science. ces interprétations complexe et ambiguë font intervenir la photographie à la fois dans l’art et une technologie presque incontournable;  précisément au même endroit ou les processus de pensés conduise depuis toujours à séparer l’un de l’autre….

Même si toute les photographies ne sont pas « œuvre d’art », elle reste évolutive dans le temps et permettent de démontrer le rationnel, de transcender l’imaginaire, qualifiant

l’œil et l’esprit , s’inscrivant dans une des composante de l’histoire de l’art.

photographe mariage alpes haute provence (9 sur 69) photographe mariage alpes haute provence (16 sur 69) photographe mariage alpes haute provence (17 sur 69) photographe mariage alpes haute provence (24 sur 69) photographe mariage alpes haute provence (27 sur 69) photographe mariage alpes haute provence (28 sur 69) photographe mariage alpes haute provence (35 sur 69) photographe mariage alpes haute provence (33 sur 69) photographe mariage alpes haute provence (31 sur 69) photographe mariage alpes haute provence (30 sur 69)

 

Photo Journaliste dans le Var

cerem-prepa-(556-of-782)_DxOFP

Photo Journaliste dans le Var.

Je suis un photographe dont le cursus est pour le moins atypique dans le secteur du reportage mariage. En effet ; photographe journaliste ayant parcouru notre monde pour de nombreuses agences de presse et journaux international mes collaboration éditorial font de moi un hommes de terrain apprécié et reconnue dans le cercle restreint de la presse. Cette expérience  est aujourd’hui proposé à un large public appréciant une photographie naturel, spontané très éloigné des standards encore en vigueur aujourd’hui.

« Ma » photographie mariage relève de l’improbable, du détail , de l’essence même de cette évènement universelle et pourtant tellement personnel. Un photographe journaliste attaché à la complicité, aux rencontres et à vous offrir un reportages bien au delà de simple photographies, nous sommes bien dans une œuvre d’auteur totalement en adéquation avec vos personnalités, tout ce qui détermine votre histoire. Cet évènement est une opportunité hors norme de traduire des sentiments profond, intime, bien au delà de la surface des choses. Ma patte photographique est inimitable, illustrative , émotive, emprunte de délicatesse et d’humanité. Mon regard original et passionné est dédié à votre mariage, totalement engagé dans l’évènement, ce qu’il à de précieux et d’unique. Je suis très discret mais participatif…Intégré à votre mariage, je ne « parasiterais » jamais l’instant, soucieux de saisir l’authentique et l’émotion intacte, pépite délicate de votre bonheur. Je suis un homme dont dont la préoccupation principale est la restitution exacte et fidèle de votre histoire. Toute les technique du photo- journalisme sont utile, toute mon expérience et ma sensibilité seront des atouts déterminant le jour de votre mariage. J’utilise bien évidement le meilleur matériel professionnel actuel et retravaille l’intégralité de votre reportage mariage. Celui ci sera livrable dans les 3 semaines et disponible sur galerie internet. Les droit d’exploitations vous sont intégralement cédé.

soirée-(180-of-505)_DxOFP

Entre Humanisme et esthétisme

Depuis quelques décennies la façon de d’écrire l’histoire de « aventure « photographique à elle-même une histoire.

Nous sommes ainsi presque obligé de prendre parti , de bien saisir la masse de mouvement et d’influence profonde.

Beaucoup d’innovations et d’inventions ont bien entendue donner des tendances marqués et des possibilités toujours renouvelées. Ses limites et ces conséquences ont évolué au fil des progrès techniques et raconte bien d’avantage que ce que la photographie à reçu ou donné.

La photographie c’est étendue au monde et font ce succéder la réflexion à l’invention.

Dans cet ensemble d’interrogation, trouver sa place n’est évidemment pas simple.

Ayant durant 20 ans été photo journaliste, mon orientation était naturellement humaniste, ce courant assez tardif de la photographie puisque réellement reconnue  dans les année 40/50.

Le sens de l’humain, une tendresse infinie pour notre environnement  et  des messages  humble aux autres.

Mon matériel (focal fixe très lumineuse et boitier indestructible J) permettent de travailler dans toute les conditions, nos cadrages sont respecté et la diversité de nos prise de vue permettent  de raconter dans la continuité et l’intensité.

L’évènement, tel qu’il soit est bien entendue important mais l’essentiel est ailleurs pour moi, il ce résume aux émotions.

L’exercice de la photographie de mariage tel que l’on peut le voir aujourd’hui est bien souvent une parodie de photojournalisme ou les cadrages et l’approche sont grossièrement « mimés ».

Formation inexistante, expérience insuffisante et une approche malheureusement dénué de toute réflexion.

Les images résultant d’une réelle approche et d’un véritable engagement doivent posséder cette capture dense et une intensité  capable de bouleverser, d’engager notre âme au delà du  superficiel!cerem-prepa-(179-of-782)_DxOFP cerem-prepa-(248-of-782)_DxOFP cerem-prepa-(296-of-782)_DxOFP cerem-prepa-(493-of-782)_DxOFP  soirée-(99-of-505)_DxOFP

Votre Photographe de mariage dans les alpes maritimes

photographie-de-mariage-provence-(43-sur-46)

Votre Photographe de mariage  dans les alpes maritimes

photographie-de-mariage-provence-(42-sur-46)

 

 

Je possède  20 ans d’expérience! Je suis un journaliste photographe depuis de longue année,  ayant collaboré avec  les plus grande agence et groupe de presse mon travail est reconnue et soutenue à l’international. Une expertise et  de longue collaboration qui m’ ont insufflé le désir de proposer à un large public une photographie d’auteur.

photographie-de-mariage-provence-(22-sur-46)

Nous ne sommes pas dans le style ou le genre, je suis  véritablement engagé et présent sur le terrain de l’information. La photographie de mariage est pour moi une façon naturel de prolonger mon travail et bien entendue d’une reconnaissance  appréciable de mes capacités et de mes talents. Le social, l’actualité m’ont appris la discrétion, l’humilité et l’amour de mon métier, la passion de l’humain. mes reportages mariage sont emprunt de ces démarches, en ligne directe avec un travail spontané, naturel,  sans artifice aucun. Je m’ engage totalement dans mon reportage avec une implication allant bien au delà d’une simple prestation. Je possède une adaptabilité, une disponibilité capable de répondre à toute les exigences de ce métier. Mes reportages sont intégrale, Je ne propose pas de prestation à « option « de temps ou de rendue…Je suis votre partenaire et m’engage à vous restituer un reportage dans son intégralité, pas une prestation morcelé aux grilles tarifées plus ou moins clairement. Un tarif unique pour un reportage mariage totalement en adéquation avec les attentes les plus exigeante.

photographie-de-mariage-provence-(31-sur-46) photographie-de-mariage-provence-(29-sur-46) photographie-de-mariage-provence-(28-sur-46) photographie-de-mariage-provence-(36-sur-46) photographie-de-mariage-provence-(37-sur-46)

La vitesse d’obturation

La photographie du mouvement est pratiquement impossible sans stabiliser avec  un pied au dessous du 1/30s. Trouver un support, un mur, un appui,  vous permettra dans certaine situation de garantir une netteté suffisante. Imaginons un sujet traversant rapidement votre cadrage, votre vitesse d’obturation devra impérativement  être supérieur à 1/60s (voir beaucoup plus si objet très rapide, avion, voiture ect..), si la vitesse n’est pas adapté, votre sujet en mouvement serait alors floue! Il peut être intéressant de  ne pas figer un sujet(difficile de savoir s’il est en mouvement  ou non), le cliché risque d’être inintéressant.

photographie-de-mariage-provence-(14-sur-46) photographie-de-mariage-provence-(11-sur-46) photographie-de-mariage-provence-(8-sur-46) photographie-de-mariage-provence-(9-sur-46) photographie-de-mariage-provence-(10-sur-46)

Pour représenter ce mouvement , il serait intéressant de vous essayer au « fil in »consistant à suivre le mouvement en pose lente. Ces images possède un arrière plan flou et donne du mouvement à vos photographies.

photographie-de-mariage-provence-(19-sur-46) photographie-de-mariage-provence-(26-sur-46) photographie-de-mariage-provence-(18-sur-46)

Si on ajoute un flash, il est préconisé de travailler aux vitesse de synchronisations de votre matériel en général établies entre 1/125 et 1/250s. Sur certain appareil à obturateur à lamelles central, le flash peut être synchrone à toute les vitesse, un atout conséquent pour les  prises de vues   extérieur ou la discrétion de l’appoint flash doit être absolue.

La pose B vous est proposé sur certain boitier.

Elle vous permettent de garder l’obturateur ouvert tant que votre doigt est appuyé sur le déclencheur, la pose T permet d’ouvrir l’obturateur à partir de votre déclenchement et de le fermer quand vous redonner une pression sur le déclencheur…

photographie-de-mariage-provence-(34-sur-46) photographie-de-mariage-provence-(46-sur-46)

La Photographie en lumière très faible

Les technologie actuelles ont grandement augmenté les capacité de prise de vue en basse lumière. Celle ci peuvent même vous apporter de belle opportunité de créativité. Un temps très brumeux donnera une atmosphère particulière, un soleil sur l’horizon déterminera des couleurs plus chaude. A l’intérieur la lumière d’une fenêtre éclaire agréablement un sujet dans la pénombre. Le trepied vous apporteras de nouvelles possibilité, c’est un accessoire indispensable au vitesse d’obturation lente.

photographie-de-mariage-provence-(39-sur-46)

 

Un photographe en region Parisienne

photographie-de-mariage-provence-(46-sur-46)

Un photographe en région Parisienne

Vous l’avez juste imaginé, vous n’osiez qu’a peine en rêver:) Jean-Charles Rey, photographe journaliste vous l’offre. 20 ans de carrière et d’édition aujourd’hui accessible au futur mariées exigeant ce qui ce fait de mieux dans ce segment précis. Des reportages mariage d’exception, un réel travail d’auteur photographe dédié a l’authenticité, a votre bonheur .

Un photographe dont l’expérience sur le terrain de l’actualité et de l’édition teinte ces reportages de spontanéité. D’un œil affuté et d’une sensibilité exacerbé ses reportages traduisent toute l’émotion, la joie et l’intensité de ces moments si particuliers. C’est un passionné d’humanité, d’authenticité, un photographe au multiple facettes, un journaliste aux compétence éprouvé et apprécié depuis ….

Sa discrétion est une des nombreuse clef d’un reportage réussi, il s’intégrera parfaitement dans votre mariage, témoins convaincu par la nécessité de ne pas interagir sur l’instant, de conserver la force du réalisme et de l’instantané. Une  approche patiente, serine mais dynamique. Un engagement à la mesure de l’évènement , d’une relation humaine précieuse et déterminante.

La photographie, le reportage mariage, sont le fruit de rencontre, de destins qui s’entrecroisent avec bonheur et créativité, un lien très particulier, entre contemplation et participation…

Loin des photographies banale et poussiéreuse, pales  imitation d’une réalité falsifié, truqué et détourné.

Nous sommes dans la diversité, dans une approche riche et originale, une photographie mariage altruiste et emplie de partage émotionnel.

Votre reportage mariage est l’exacte reflet de vos personnalités, de cette tranche de vie si fragile, tellement éphémère. Nous sommes dans la mémoire, la photographie « juste « et inspiré, celle capable de vous toucher des années plus loin, ramenant les couleurs, les parfums, les infimes détails à fleur de peau. Les reportages  mariage de Jean-Charles Rey ont une patte unique et lumineuse, une signature garante d’un reportage  talentueux et totalement engagé à vous offrir plus qu’une simple prestation mais bien une œuvre unique et pertinente.

desert1 File0003 rueniamey

 

 

 

Le diaphragme optique photographie

diaph

Quesako:) Cette donnée technique et sa maitrise sont  IN DIS PEN SABLE  même si les automatisme de nos appareil numérique donne le sentiment de pouvoir s’en affranchir. Les différentes ouvertures influent sur la quantité de lumière qui vas impressionné vos capteurs numériques ou émulsions. Lorsque que vous déclenchez , l’ouverture du diaphragme déterminera également la profondeur de champ (plan de netteté plus ou moins étendu devant et derrière le sujet de mise au point). Nous pouvons donc dire que les deux éléments essentiel sont le réglage de ce diaphragme ainsi que le temps d’exposition (vitesse d’obturation). Ces élément seront une combinaison à déterminer en   fonction des contraintes  et de l’effet souhaité de votre prise de vue (lumière, vitesse de la scène, détacher ces sujet par plan de netteté variable).

Pour une exposition à 1/30s F22 nous désirons accroitre la vitesse d’obturation (scène rapide ou envie de « fermer » le diaphragme afin de réduire  la profondeur de champ).Il est à noter que plus le chiffre du diaphragme est petit plus l’ouverture réel est grande et laisse passer d’avantage de lumière.

1/60s  F16  grande profondeur de champ et vitesse encore un peu réduite pour des scène d’action

1/125  F11

1/250  F8

1/500   F5,6

1/1000 F2,8 Petite profondeur de champ et vitesse importante sont un couple idéal  pour le sport ou souligner un sujet grâce à une petite profondeur de chamis aumone rueniamey amp.

L’ exposition (lumière) ainsi  obtenue est identique  mais la photographie très différente! Parfois dans des situation peu lumineuse (même en ayant  agi sur votre sensibilité  ISO) vous serez contraint de laisser entrer plus longtemps la lumière et d’ouvrir au maximum votre diaphragme

Exemple extrême pour des lumières ambiante très faible.

1/30 F 1,4 a 1600 iso (je ne pourrais pas faire une photographie à 1/15s 2,8 au risque d’un flou de bougé)

reunion sieste1 priere

La profondeur de champ

La profondeur de champ est l’espace que nous considérons comme net, il se situe devant et derrière le plan photographié.     En ouvrant un diaphragme à F1,4 pour une prise de vue avec un sujet à 2 mètres, l’arrière plan (AP) et premier plan (PP) seront flous et donc la profondeur de champ extrêmement réduite. Pour augmenter cette profondeur (AP et PP)nous devrons fermer le diaphragme sur des valeur F16 F22. Il est à noter que les objectifs professionnel possèdent des repère sur l’objectif lui même, cette « abaque » est coloré par diaphragme (ex F16 rouge F8 bleu ect) vous donnes les profondeurs de champs correspondant à la distance de prise de vue et à la focal usitée.

Plus un sujet est loin et plus la profondeur de champ sera importante (PP et AP beaucoup plus étendue)  et inversement (macro avec des poses longue et des diaphragmes très élevé)!

Plus la focal est grande et plus votre profondeur de champs est réduite. Ainsi, faire un portrait à une distance de 2,5M avec un objectif de  200mm à F2,8 vous demandera une mise au point très précise sur les yeux car il quasiment certain que votre profondeur de champ ce réduira à 1 ou 2 centimètres.

La profondeur de champ joue donc un rôle crucial dans la créativité, ainsi obtenir un fond flou vous permettra de détacher votre sujet ou au contraire intégrer un fond intéressant à son sujet .

haoussa habitation File0004

Des photographies ratées!

Même après avoir soigneusement préparé vos photos, les pièges sont nombreux et peuvent être source d’échec. Les solutions et la bonne interprétation technique  font partie du quotidien des photographes amateurs, ne vous découragez pas!

Nous aborderons des éléments qui vous apporteront des solutions dans mes prochains petits articles

photographie-de-mariage-provence-(34-sur-46)

 

Photographie de mariage en Provence

02

Photographie de mariage en Provence

Il s’agit bien d’un des évènement les plus important de votre vie. Votre mariage mérite bien évidement ce qu’il y a de mieux. Jean-Charles Rey, photographe journaliste durant 20 ans pour la grande presse vous offres un reportage mariage d’exception. Il ne s’agit donc pas simplement  d’un effet de style mais bien  d’une patte caractérisant une expérience confirmé dans une profession très sélective.Afin d’établir une relation privilégié vous prendrez le temps de vous rencontrer, de vous « apprivoiser ». Sa philosophie du reportage de mariage est en adéquation parfaite avec une expérience humaine et social unique. Comme pour  ces reportage presse, Jean-Charles Rey privilégie une photographie spontané, naturel, sans artifice, elle compose un regard animé de tendresse, d’empathie et d’une vrai complicité.

Jean-Charles Rey sera à vos cotés dés les préparatifs jusque tard dans la soirée afin de raconter dans son intégralité ce jour si particulier, toute la magie de votre histoire. Bien entendue  l’expérience du photojournalisme intègre une notion  fondamental, la discrétion…être en mesure  de ce fondre dans l’évènement, de s’y intégrer  totalement , ne pas intervenir, ne jamais interférer sur l’instant.

Ses reportages mariages sont à la fois dans le détail et l’émotion, les petits gestes fugitif comme les grand symboles de ce lien universelle. Sa photographie est  un reflet exacte de vos personnalités, de votre histoire, coloré de l’ambiance, de la couleur que vous aurez donnez à votre mariage. Vous offrir  une vrai photographie d’auteur, un reportage mariage de prestige, trace unique et lumineuse de ce grand jour demeurent ses priorités absolue.Un reportage mariage au travers duquel vous pourrez revivre avec des émotions intacte votre mariage.

Le rendue est à hauteur de la prise de vue. Chaque photographie est optimisé et retravaillé via les outil les plus performant du moment. Vous aurez également la possibilité de choisir le livre qui vont convient parfaitement, entièrement adaptable a vos envies

06

Introduction à la photographie

La photographie est certainement un des  loisirs les plus pratiqué.  Il serait compliqué d’imaginer aujourd’hui des familles dont une personne ne posséderait pas  à minima un appareil photographique ou n’aurait jamais pris la pose! Malgré les grand succès de l’image animé, la satisfaction et le plaisir de contempler une photographie ayant fixé pour des générations un instant fugace ou formel reste invariable. George Eastman, créateur de Kodak   fabriqua les premiers appareils photographiques à prix « démocratique » pour  populariser cette forme d’art.

L’espace technologique qui sépare ces appareils de nos boitiers numérique actuel était juste inimaginable mais malgré ces progrès, c’est bien sûr le photographe lui même qui instille la réussite d’une prise de vue.   Les connaissances des techniques  donne les moyens d’être créatif et efficace dans cet art. 2017 avec un blog orienté technique afin d’aider les passionné et amateurs de photographie.

L’œil et l’appareil photographique

Nous avons une vision couleur et percevons le monde avec une très large palette de variation lumineuse. Aujourd’hui la question du noir et blanc ce pose beaucoup plus discrètement car nous pouvons intervenir sur nos fichiers  numérique pour leur donner les teintes que nous désirons. L’essentiel serait bien d’être juste dans notre cadrage, l’exposition et bien entendue l’instant.

La lumière du jour est plus chaude en début de journée et en fin d’après midi, la qualité atmosphérique influera bien entendue sur ces paramètres. Une couverture nuageuse donnera des teintes plus froides. L’interprétation des couleurs est faite par notre cerveau   qui parfois nous joue des tours. Les éclairages artificiel ont des « températures de couleurs » très différente de notre perception…Ces décalages vers les rouges ou les bleus est perçu par les capteurs photographique.

A l’époque des négatifs ou positifs photographique, nous devions adapter notre choix en fonction de l’ensemble de ces paramètres. Aujourd’hui, nos appareils nous proposes de configurer chaque prise de vues en fonction de cet équilibre colorimétrique, de la luminosité et de la « vitesse  » de la scènes .

Le noir et Blanc

Beaucoup d’amateur n’explore pas suffisamment cette orientation. C’est un exercice créatif et très profitable à la créativité

photographies photographies1 photographies2 photographies3 photographies4 photographies5 photographies6 photographies7

un photographe de mariage en Auvergne et le Rhone alpes

site1 site2 site3 site4 site5 site6 site8 site09 site9 site10 site11 site12 site13

un photographe de mariage en Auvergne et le Rhône alpes

Jean-Charles Rey, au fil des ans et des publications est devenue un acteur incontournable de la presse international et des médias. Des compétence unique et très différente des standards et des normes en vigueur aujourd’hui dans le monde de l’évènementiel. Le journalisme regroupe une vaste famille d’homme engagé et solidaire, un monde éprouvé par des décennies de crises, agité par les soubresaut d’une société en pleine mutation. Jean-Charles Rey, à collaboré durant de nombreuse année avec GAMMA (aujourd’hui ABACCA) ainsi qu’un nombre important d’ agences international, certain confrère l’on rejoint dans cette nouvelle aventure de la photographie de mariage.  Grâce à leurs engagements et un niveaux d’expérience incomparable, l’inspiration du reportage prend un tout autre sens que l’aspect marketing.

site5

Depuis quelques je propose les compétences et la sensibilité du journalisme  et suis en mesure de vous offrir une photographie authentique, l’émergence  de vrai reportages d’auteur. Une photographie de mariage en marge de ce que la majorité proposent! Pas de « style-Life », de photographe journaliste international de prestige blabla marketing et très exotique! J’offre la garantie absolue d’expérience vérifiable et marqué par un véritable savoir faire!

Je compose des reportages ou vous êtes au cœur de l’émotion, dénué d’artifice et de poses maladroite, juste vous, l’alchimie subtil de votre bonheur, de la ferveur de ce jour extraordinaire. je m’ imprègne et suis en immersion au centre de l’évènement, capable de capter « l’énergie primordiale », l’émotion pur. La spontanéité d’un regard, la fugacité d’un geste, l’éphémère d’un rire ou d’une larme, photographie attendue et improbable écrive d’une plume subtil et délicate un reportage d’excellence.

A lyon, Saint étienne, Valence, Roanne, Vichy, Aurillac, Le puy en Velay, Chambéry, Grenoble, Aix les Bains, Montélimar, Aubenas ma photographie propose un véritable « capital mémoire » , une œuvre forte, hors norme.

Un photographe disponible à Paris et sur toute la France

mariagereportage16

Un photographe disponible à Paris et sur toute la France

Jean-Charles  Rey à la prétention de vous offrir et vous proposer la découverte d’ une autre photographie, celle la même que nos médias vous offres quotidiennement. En effet, 15 ans de presse international et de nombreuse collaborations éditorial ont mené sensibilité et professionnalisme à leurs plus haut degrés d’excellence. Photographe de mariage à Paris, a ou à l’international, Jean-Charles Rey possède une véritable expertise du journalisme, la seul capable de vous offrir la signature d’un vrai « photoreportage », ce qu’il implique de captation naturel et spontané, d’authentique émotions saisies en immersion au creux de vos vies. Un ressenti d’une sensibilité exacerbé par l’expérience du grand journalisme, celui la même qui impose une réelle « immersion  » dans l’évènement. Photographe de mariage à Paris depuis quelques années, mes 2 métiers s’entrecroisent et s’enrichissent constamment, subtilement. Ma photographie est un magma d’émotion, un reportage aux tonalités délicates et entrainante.  A Paris, ville d’art et de culture je suis bien présent depuis de nombreuse années, acteur incontournable d’une photographie d’auteur, régénéré par des expériences différentes et enrichissante.

mariagereportage11 mariagereportage10 mariagereportage9

je suis à vos cotés, discret et parfaitement intégré à l’évènement, attaché à ne pas « parasiter », à entrer en résonnance avec votre histoire, à dépasser la simple prestation. Mes reportages de mariage sont autant de variations qu’il existe de couples et de personnalités! Il ne peut ce contenter de « grille tarifaire » aux options nombreuse et complexe, comment imaginer 1/4 ou 1/2 reportage! Je ne vous proposes pas des horaires variable en fonction d’un budget difficile à évaluer,  saupoudré de  suppléments par ci par là, non, nous avons obligation de résultat et notre engagement ne serait être modulable?! Nous vous livrons l’intégralité du reportage, nous n’enlevons que ce qui n’est pas exploitable! Et enfin, l’ensemble du travail est optimisé grâce à une irréprochable postproduction , afin d’obtenir un rendu parfaitement homogène et une qualité d’ensemble inégalable.

mariagereportage8 mariagereportage7 mariagereportage6 mariagereportage5 mariagereportage4 mariagereportage3 mariagereportage2 mariagereportage1 mariagereportage