Studio Rey
Fra    Eng
Menu

Grande Presse

Les photographes journalistes sont pour la presse, certaines organisations, nos yeux, notre curiosité et enfin notre mémoire.

Nos orientations photographiques sont nourries par une grande curiosité, une soif inextinguible de vérité et d'humanité.

Lire la suite

Voir la galerie photos

Du grand reportage - Du photojournalisme

Nos  professions sont soumis à de grandes mutations, agités d'évolutions complexes souvent dans  un environnement libéralisé et "financiarisé "à outrance! Sygma, Gamma, Sipa et d'autres encore ont été sacrifiés, "phagocyté", l'univers de la presse dans sa globalité est aujourd'hui entièrement au monde des finances, des actionnaires, d'une politique économique impitoyable. Notre indépendance est fragilisée par les impératifs de  profits immédiats et d'images consommables sans grande teneur.

La production de grands reportages, qu'il soient économiques , environnementals ou politiques, implique des moyens! Dans un contexte très compliqué une majorité de mes confrères ont "jeté l'éponge". Les "rescapés "collaborent avec différentes institutions, parfois très éloignées du monde de la presse. Nos moyens sont différents et nos contraintes très variables. Produire, créer, partager quelque chose de différent qu'une soupe visuelle  médiatique qui nous parasite sur tous les supports de communication...Nous voila entré en très peu de temps, l'ère de la communication et du marketing subliminal. Le photojournalisme, ses spécificités semblent d'une autre époque dans une société ou les accélérations sont multiples et très souvent à la surface des évènements de nos quotidiens! Une bizarrerie de plus à l'aune d'une période pleine de  paradoxes, un grand public pourtant nourrit d'image, de culture; un monde incomparable aux générations précédentes! Au début des années 90 je bouclais 2 à 3 reportages dans l'année ou mon agence en espérait largement le double. A l'image du  journal de 20 heures passé de 4 titres  en 30 MN à un minimum de 20 mini flash reportage.

Plus vite, encore plus vite, loin des détails, de la substance même des évènements....L'air du numérique à bien entendu confirmé cette tendance...

Nos orientations photographiques, professionnelles et personnelles ont une influence évidente sur notre perception, notre appréhension du photojournalisme, de la vie...Les  reportages photographiques sont gravés, inscrits au plus profond de notre chair, mémoire vitale et fugace  de nos engagements, un témoignage pour les générations à venir.

Aucune certitude, même infime, ne peut y trouver sa place, l'espace temps, le détachement permettent à peine d'accepter ou défaire une position.

Nos reportages photographiques semblent peu de chose au vue de l'ampleur du travail restant. N'hésitez pas à consulter notre site internet

Un voyage demeure  imprévisible, truffé d'aléatoire,d' une conscience  de chaque seconde, de chaque minute, un voile levé sur tous les possibles!

Une façon de concevoir le monde qui prévaut dans toutes  les découvertes ou innovations scientifiques...L'imprévu explore le hasard , d'infinies possibilités délectables, de surprises merveilleuses , il nous fait cadeau d'opportunités inattendues aux contours multiples et universels !

Le photographe journaliste ,  reporter d'image  doit impérativement se positionner, définir ses angles, la tonalité et le déroulé du contenue, raconter et bien entendu illustrer.

Les photographes journalistes sont pour la  presse, certaines organisations, nos yeux, notre curiosité et enfin notre mémoire. Nos orientations photographiques sont nourries  par une grande curiosité, une soif inextinguible de vérité et d'humanité. La presse et ses acteurs sont idéalement indépendants de toute contingence politique et dans une certaine mesure, économique. Un équilibre délicat, subtil que peu d'entre nous parviennent à  garder. Mes différentes  missions humanitaires s'entrecroisent depuis toujours avec  mon travail de photojournaliste.

Nos photographies sont en résonance avec l'existence, l'original ou l'universelle.

Le photojournalisme n'est pas juste un terme, une appellation labélisé au relent d'un marketing frelaté! Le journalisme répond à une étique, une moral et un comportement professionnel rigoureux.